Déboramia (System Deb)

Des recettes japonisantes, des bidouilles pseudo-artistiques, de la récup et du système D !

03 mai 2006

Filet de canard aux pommes

Ce week end, je n'ai pas cuisiné puisque nous avons été,mon père et moi, 3 fois au restaurant (thailandais, régional, et un super plateau de fruits de mer, hum...). Nous avons été ramasser des huîtres du côté de Granville (délicieuses d'ailleurs).
Le samedi matin, j'ai passé 3 heures à tartiner des toast pour le salon d'art contemporain de Tinchebray, avec charcutaille de la région et compagnie, dès le matin. Le soir, étant de "corvée" de service au buffet de ce même salon, j'ai bien profité des boissons (!!!)

Et voici le seul repas maison que nous avons pris :
- 1 filet de canard
- 4 pommes
(et oui, c'est tout)

Commencer par entailler le filet de canard côté gras, en formant comme des losanges.
Faire chauffer la poêle graissée avec un sopalin, puis déposer le canard côté gras. Quand il a fondu (le gras, pas le canard!), le verser dans une autre poêle, et faite cuire les pommes en rondelles non épluchées dedans. Les faire dorer.
Côté pôele canard : Lorsque le gras a suffisement fondu, jeter le surplus de graisse, retourner le filet, et poursuivre la cuisson.
Détailler en tranches fines, et servir!

26_avril_au_1_mai_2006_265

Posté par deborahmia à 11:38 - • Avec viande - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bonjour. Je suis venu sur ce site complètement par hasard, et j'ai été content de trouver des recettes de cuisine simples et bien expliquées. Cependant, lorsque j'ai souhaité préparer le plat "Filet de canard aux pommes", j'ai rencontré quelques difficultés.
    En effet, vous mentionnez "Commencer par entailler le filet de canard côté gras, en formant comme des losanges." J'ai appliqué à la lettre ces consignes : J'avais un grand filet de pêche, et mes canards étaient dedans. Hélas ! A peine entrouvert, les canards se sont libérés du filet et ont courut partout dans mon appartement.
    La recette ajoute ensuite "Faire chauffer la poêle graissée avec un sopalin, puis déposer le canard côté gras." Alors, certes, j'ai déposé le canard, mais il n'a pas souhaité y rester. Le bougre d'animal se débattait, donnant du bec et de l'aile. Pour l'endormir, j'ai donc tenté de l'assommer avec le couvercle de la poele. Mais le canard, perfide créature, s'enflamma (ses plumes avaient du toucher le gaz) et propagea l'incendie dans tout mon appartement. Poursuivant la bête, je ne me suis pas tout de suite rendu compte de la gravité de la situation.

    Je vous convie donc à un repas funèbre pour commémorer la mort des 15 personnes qui ont succombé dans l'incendie de mon immeuble. Le service de crémation a déjà été assuré grâce à l'incendie, propice. (P.S.: Ce repas sera sobre : un filet de canard aux pommes)

    Posté par chris, 04 mai 2006 à 18:47

Poster un commentaire