Déboramia (System Deb)

Des recettes japonisantes, des bidouilles pseudo-artistiques, de la récup et du système D !

09 février 2007

Carnet anti-bouffonite : semaine 2

J’entame ma seconde semaine anti-bouffonite, bien que la première fut remplie d’excès! Je suis humaine! (et gourmande...)

20_Janvier_2007_haha

(je mettrais la recette de ces extras "cookies rhum -noix de coco" dans quelques temps. Pas le moment ;-)

Je vous livre ma façon personnelle d'aborder cette période. Je n'ai jamais eu l'avis d'un nutritionniste, ni d'un médecin, ainsi je tiens à préciser que ce n'est certainement pas adapté à toutes les personnes désireuses de rentrer de nouveaux dans leur jean.
Mais cette méthode que je nommerais ici "méthode du carnet" m'a permis de perdre 12 kilos en 3 mois il y a 2 ans, sans les reprendre - sauf jusqu'au mois dernier mais je sais pourquoi - et surtout, elle m'a aidée à prendre conscience de la nourriture en tant qu'alliée de la santé.
Avant de faire ce carnet, je ne cuisinais pas, je mangeais très mal et trop, puisque mes repas faisaient parfois 3000 calories par jours. Beaucoup trop riche (il m'arrivait de manger 8 friands aux fromages surgelés pendant le repas, sans chercher à lire sur l'emballage qu'un seul contient 300 calories. Ajoutez les autres repas de la journée...).
Maintenant, je mange mieux, plus sains, et comme je cuisine c'est meilleur!

Il y a plusieurs phases à cette méthode de carnet, dont la durée dépend de la personne et de la masse à perdre :

• le constat
• l’amélioration
• la stabilité

Le constat, c'est une période ou l'on mange encore comme les jours précédents, en faisant un minimum attention. Du moins pour ne pas continuer à grossir. On commence à prendre conscience de la quantité et de la qualité de ce que l'on avale.
Ainsi, quand je marque "5 tartines de nutella", et que je sais que ces 5 tartines étaient avant le repas, je m'auto-traite de vilaine gourmande, et je n'aurais plus envie de l'écrire de nouveaux. Voir sur le papier sa consommation de carambars, de bière ou de cacahuètes, au milieu de recettes plus ou moins diététiques, ça fait tâche. Je constate donc que je fais des erreurs.

L'amélioration, c'est la phase ou justement on essaye d'avoir le moins possible à écrire de choses qui fâchent. On a pris conscience que l'on est au "régime"(je n'aime pas ce terme, j'emploie "je fais attention"). Que l'on doit faire attention. Donc on essaye de supprimer au maximum les "mauvaises" choses. Exemple de ce que je fais :
- remplacer les biscuits apéros par des radis et des champignons crus avec un peu de vinaigre balsamique
- remplacer les boissons sucrées par du jus de citron, de l'anthésite, du thé glacé maison
- quand je mange des tartines, je ne beurre que la dernière pour avoir le goût dans la bouche
- si je n'en mange qu'une, je ne met de confiture que sur la dernière bouchée
- manger des haricots verts avant de manger les pâtes au gruyère (donc j'en mange moins)
- remplacer les gâteaux par des fruits en gelés (merci l'agar-agar)
- je n'assaisonne pas mes plats du midi (seulement le midi, je ne vais pas faire subir ça à Nelf, il n'a pas besoin du tout). Donc carottes râpées maison natures, céleri branche nature, légumes vapeur nature...
C'est une phase un petit peu contraignante, puisque c'est la plus restrictive. Mais la perte de poids (et surtout le jean qui serre moins) est motivante.

La stabilité, c'est quand on a perdu le poids que l'on voulait, mais on continue à noter tout ce que l'on peut de nouveaux manger (assaisonnement, chocolat...), mais de façon à ce que le carnet puisse ressembler à un petit guide du "bien manger", avec ses gourmandises pour rendre la vie plus douce. Cette phase dure le même temps que la deuxième, pour être bien sûr que notre poids est stable, que nos habitudes ont changées, et qu'on ne va pas refaire d'excès à peine le carnet terminé. Je n'ai, à titre d'exemple, plus mangé de menus mc d. depuis ce temps, ce qui ne m'empêche pas de manger des hamburgers, fait maison! (le must étant de faire le pain et la sauce soi-même)

Je continue encore un peu ma première phase...

Retrouvez la première semaine ici

Vendredi 9 février : 59,8 kg

Petit dej’ : 2 gros bols de thé or , 1 croissant grillé avec de la confiture de châtaigne, 1/2 pamplemousse
Midi : 200 g de carottes râpées natures, 1 bol de soupa à la tomate, 6 mini-surimis, 1 pomme, 1 thé
Soir : 1 filet de truite à la vapeur, des asperges, une crème au matcha et au chocolat blanc (recette de Clea), 2 barres de chocolat blanc

Samedi 10 février : 59,7 kg

Petit dej’ : 1 gros bols de thé vert, 1 croissant
Midi : Des travers de porc au caramel, du riz blanc, 1 viennoise au chocolat
Aprem : 1 thé canelle/fleurs, 1 crêpe au caramel au beurre salé
Soir : Un gros bol de Ramen spécial au sésame (chez Sapporo), une autre crème matchocolat blanc de Cléa, une part de Kouglof à l'orange (fait le matin)

Dimanche 11 février : 60,2 kg

Petit dej’/midi : 1 part de terrine végétarienne, une salade assaisonnée, du gâteaux, du pain, du fromage
Aprem : un cappucino maison, du gâteau
Soir : une saucisse, de la polenta, un yaourt nature

Lundi 12 février : 59,9 kg

Petit dej : 1 bol de thé vert, 2 tranches de pain complet maison au raisins, 1 yaourt maison
Midi : 1 grosse assiette de polenta, de la terrine de légume, 1 pomme
Soir : 2 gâteaux, 1 part de terrine végétarienne, de la salade assaisonnée, pain, fromage, 1 part de kouglof à l'orange, 1 thé vert, 1 yokan, 1 petite crème chocolat/canelle

Mardi 13 février : 60 kg

Petit dej : 1 bol de thé vert, 1 tranche de pain complet maison au raisins, 1 yaourt maison, 1 kiwi
Midi : 1 assiette de 50g de céréales (blé, épeautre, millet) avec 50g de lentilles corail, 1 pomme
Soir : 1 soupe miso au potiron et à la carotte, 1/2 aubergine grillée à la bonite, du fromage, 1/2 verre de vin, 1 petite crème chocolat/canelle, 1/2 part de brownies (sans noix) qui sortait du four!

Mercredi 14 février : 59,6 kg

Petit dej : 2 bols de thé pomme/canelle, 1 part de brownies
Midi : 250 de petites carottes cuites natures, 100 g de sardines à l'huile, 1 thé, 1 pain au raisin
Aprem : 1 pomme, 1 thé
Soir : 2 verres de vin, 1 assiette de pot-au-feu, du fromage et du pain

LA SUITE ICI


Posté par deborahmia à 15:29 - Objectif minceur - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • ça ! ça m'interresse ! merci du conseil !
    mais les phases durent combien de temps ?! je veux dire , qu'est ce qui te dit de passer à la phase suivante ?!

    Posté par khala, 09 février 2007 à 15:57
  • C'est vraiment une bonne idée, ce carnet ! Je pense que le fait d'écrire ce que l'on amangé est un excellent moyen de prendre conscience de nos abus ! Et comme tu le dis, on n'a plus envie de le noter ensuite donc on n'en mange plus ou moins... J'aime beaucoup cette idée !

    Posté par Elo, 09 février 2007 à 16:13
  • Khala > je pense qu’il faut passer à la phase suivante lorsque l’objectif est atteint : apprendre à repérer ce qui ne vas pas. Si tu sens qu’au bout d’une dizaine de jours tu as «fais le tour», je veux dire par là que tu estime avoir été fidèle à toi-même concernant ta façon de manger, et que tu as repéré quelques intrus, tu peux passer à la phase d’après.
    C’est une phase de repérage pour cerner ce qui est déséquilibré, donc ça me semble un bon laps de temps.
    Le passage d’une phase à l’autre devrait presque se faire automatiquement, naturellement, sinon c’est que l’on est pas prêt. Et sans être prêt, c’est plus difficile!

    Posté par déborahmia, 09 février 2007 à 16:49
  • Le carnet est un truc génial... si on s'y tient.

    Posté par mamina, 09 février 2007 à 16:58
  • bravo ! quant à moi, j'ai besoin d'être suivie, sinon je craque; je vais voir une diététicienne toutes les 3 semaines, avec la liste de tous mes repas, des fois je suis pas bien fière en les relisant ... mais au moins de sentir qu'il y a quelqu'un derrière moi, ça m'encourage à faire super gaffe !

    Posté par reinefeuille, 09 février 2007 à 18:54
  • Merci des conseils !

    Posté par Fabienne, 09 février 2007 à 21:19
  • bonne chance, bonne idée de coucher les choses sur le papier

    Posté par cuisineplurielle, 10 février 2007 à 17:53
  • Bon courage pour ton régime... L'essentiel, c'est bien sûr de continuer à manger équilibré, ne surtout pas supprimer une catégorie d'aliments: ceux qui évitent à tout prix les féculents, par exemple. Ton approche me semble pleine de bon sens! PS merci pour ton petit mot chez moi

    Posté par Claire, 12 février 2007 à 15:16
  • Bon courage. Je pense que ta methode est excellente. Predre conscience de ses exces, tout est la!

    Posté par Gracianne, 13 février 2007 à 16:11
  • MOi aussi je suis en période de mini régime.Je tiens un journla de bords un peu du genre weight watchers.

    Bonne chanceet bon succès

    Posté par awoz, 19 février 2007 à 13:21

Poster un commentaire