Déboramia (System Deb)

Des recettes japonisantes, des bidouilles pseudo-artistiques, de la récup et du système D !

05 octobre 2007

L'alimentation idéale, ça existe?

Pardon si ce texte est bourré d'aberrations, mais peut-être quelques bonnes âmes viendront au secours de mes propos!
Surtout, ne vous fiez pas à mes écrits, ce ne sont que des constatations et ignorances personnelles.
En plus, je ne me suis pas relue, j'ai voulu énoncer les questions que je me pose, dans un ordre certainement brouillon et incomplet.

Je me questionne trop, je ne sais plus quoi manger, ni comment... un jour on me dit que le petit dej' idéal est "pain complet - fruit frais - boisson - laitage", le lendemain qu'il ne faut surtout pas mélanger ces aliments dans un même repas, que les protéines demandent à l'estomac d'être acide pour la digestion et les féculent d'être basique... donc poisson + riz = nul. C'est expliqué entre autre ici
On me dit aussi que les végétariens mélangent céréale + légumes secs pour retrouver les acides aminés présents dans la viande, puis on me dit à la fois qu'il ne faut pas consommer ces 2 types d'aliments ensembles, que c'est mauvais pour la santé.

Pareil pour la question du soja, du lait de vache, des édulcorants contraire ici...
Quand quelque chose paraît bien, il y a toujours quelqu'un pour dire le contraire, et vice-versa.

On dit que le beurre est nocif pour la santé - mais soi-disant vital pour notre apport en vitamines A - , qu'il ne faut pas le faire cuire, mais utiliser de l'huile. Or un vendeur d'huile du salon "Vivez nature" dimanche dernier nous a dit qu'il ne fallait jamais chauffer d'huile à une température plus élevée que ce que nous pouvons manger sans nous brûler. Sinon ça détruit les bons acides gras.
Alors, je mets quoi dans mon gratin, hein? Beurre au cholestérol, huile sans bons acides gras, crème de soja transgénique-même-si-il-ne-l'est-pas?
Et bien je n'en sais rien. À chaque fois que je lis un livre sur la diététique, je n'arrête pas de voir des contradictions.

Les légumes crus sont un coup indigestes, il faut les faire cuire, mais cru c'est meilleur, plus sain... meilleur digestion ou plus de vitamines? Que choisir, qui croire?

Il y a aussi des gens (dont je fait sûrement parti sans m'en rendre compte) faire la chasse aux produits préparés, industriels, vantant les mérites d'une alimentation saine etc... utiliser des biscuits du commerce pour les pâtes à cheesecake, des Fraises tagada dans les yaourts "maison au lait bio, hein", du riz complet au coca... moi aussi j'en ai fait pour essayer, des pana cotta aux batna, des yaourts aux spéculos (que j'ai aimé d'ailleurs)... et pourtant je ne veux plus manger de chips, de bonbons, de gâteaux ou même de pain du commerce! Je ne suis pas en accords avec mes dires!
Ou des gens qui font un régime en doublant leur consommation de fromage "allégé", en supprimant les carottes et les bananes parce que c'est sucré mais en continuant à manger des gâteaux au goûter! Qui maigrissent en buvant du café, café qui fait stresser et empêche la bonne élimination selon certaines sources.

J'entends aussi que les ferments contenus dans les yaourts sont bénéfiques pour la santé et la ligne, mais aussi que c'est indigeste, donne le cancer, et que l'homme ne devrait absolument pas consommer de produit laitiers, que notre organisme n'est pas fait pour ça, que le lait est réservé aux veaux... au départ je pensais que ça ne concernait que les allergiques au lactose, mais en fait non! Depuis toute petite on m'a fait boire du lait, je n'ai jamais eu le moindre problème avec ça!
Aujourd'hui je préfère le goût des laits végétaux (il y en a tant!) mais ils restent un peu chers pour moi...

Pareil pour le gluten, ou je croyais que seuls les personnes intolérantes devaient s'abstenir! Un jour, avec un ami on a "tenu" un petit stand dans une boutique bio pour donner des tracs contre le fois-gras. La boutique était tenue par un végétarien limite végétalien, qui ne mangeait pas non plus de gluten... depuis 5 ans. Ce même vendeur qui m'a ri au nez en apprenant que le matin je prenais du thé vert, un fruit et un yaourt.
Je ne cache pas qu'on s'est demandé pourquoi depuis 5 ans seulement? C'est une tendance? Toute sa vie il en a mangé, puis a arrêté parce que le gluten c'est mauvais, ça bloque la digestion, crée des troubles, personne d'ailleurs ne devrait en consommer. Il n'avait pas de problèmes, mais comme c'est mauvais il n'en mange plus. Puis on apprend qu'on peut le découvrir après de longues années, qu'on est intolérant (sans y être forcément allergique). J'entends pourtant que le seitan est bon pour la santé, tout en étant mauvais.
Pareil pour le verre de vin quotidien.

Pareil pour les fruits qu'il ne faut pas consommer en dessert ou après un repas, parce qu'ils se digèrent plus vite que le plat qui, lui, n'a pas été digéré, et donc ils stagnent dans l'estomac, fermentent et peuvent se transformer en alcool. Il y aurait eu des taux d'alcoolémie élevés chez des personnes qui ne boivent pas!
Et tout les régimes minceur ou les menus bien-être vantent les mérites du dessert léger à base de fruits. Alors, jamais de dessert c'est ça?

Le thé, j'en bois le matin. Du thé vert, riche en vitamines c paraît-il. Il facilite la digestion, purifie l'organisme, depuis des millénaires les chinois en boivent au repas... sauf qu'il ne faudrait pas le boire au repas, car les tanins qu'il contient stoppent l'assimilation du fer! Et en plus, le thé est un excitant, rien de tel qu'une bonne tasse de thé à 5 h pour se détendre...

Le pain (blanc) fait grossir par ses glucides, mais fait maigrir pas ses fibres (complet). Par contre, il ne faut pas associer lipides et glucides ensemble, donc surtout pas de beurre sur la tartine! Qu'en est-il du pain aux graines de tournesol, pourtant riches en gras (15g de graines = 595 cal dont 47% de lipides)? Apparemment le pain d'épices est top.

Les aliments à calories négatives, plus t'en mange plus tu maigris (céleri, chou, ananas, champignons...).Le principe, c'est que la digestion de l'aliment demande à l'organisme de brûler plus de calories pour sa digestion que ce qu'il a apporté. Balivernes pour certains, plus tu mange, plus tu grossis, logique.

Je nage dans le flou total, un jour j'entends des théories sur le micro onde comme quoi il est ultra dangereux car il transmet ses ondes aux aliments, puis le contraire ici qui nous dit que c'est la méthode qui respecte le plus l'aliment.
J'utilise le micro-onde occasionnellement ou pour dépanner le midi, et vu la (totale) quasi absence de plats préparés dans mon alimentation, je me dit que ce n'est pas parce j'ai mangé quelques fois une patate au micro onde que je risque plus de problèmes que quelqu'un qui mange de la nourriture industrielle?! Si?

Je ne sais plus quoi penser! Vous, qui avez les réponses à ces questions, vous devez bien rigoler de moi, pauvre ignorante consommatrice que je suis! On dirait que plus ça va, plus notre nourriture est ciblée, analysée, cryptée, montrée du doigt, parallèlement à notre espérance de vie qui augmente. J'ai l'impression qu'il devient impossible de bien se nourrir, même quand quelque chose paraît sain, il cache des choses.
Quelles que soient mes sources, il y a toujours-toujours-toujours des contradictions. À chipoter sur ce qu'on mange, on passe pour orthorexique. Mais non! On veut juste savoir.

Et le savoir, beaucoup prétendent l'avoir. Trop justement. Moi je ne sais plus rien...
et vous?

Posté par deborahmia à 14:03 - Objectif minceur - Commentaires [34] - Permalien [#]

Commentaires

    il faut se faire plaisir c'est tout en plus c'est excellent pour le moral !

    Posté par suiksuik, 01 novembre 2007 à 21:24
  • hou j'aurai pu écrire cet article! mais bon comme il a été dit: faut suivre ses envies

    Posté par leonine19, 27 février 2008 à 12:47
  • essaye ça c'st deja plus scientifique

    moi aussi j'ai galeré comme toi.
    et pis un jour j'ai lus ça :

    La Diététique du cerveau : la nouvelle donne

    Jean-Marie Bourre. Éditions Odile Jacob, avril 2003. 344 p., 22€.

    deja tu aurra des chiffres et pis des données a exploitées.
    Voilu bon courage...

    Posté par baback, 17 août 2009 à 21:06
  • Je croit que l'être humain en tant qu'espèce n'a aucune certitude en ce qui concerne l'alimentation mais que l'humain en tant qu'individu doit se nourrir de façon à être bien dans sa tête.

    J'ai à peine 16 ans et je ne sais pas grand chose du monde scientifique, mais depuis que j'ai arrêté le sport intensif à cause de problèmes scolaires je surveille beaucoup mon alimentation pour ne pas prendre de poids, et si il y a une chose que j'ai compris, c'est qu'il n'y a pas d'assiette parfaite, il n'y a que des gens qui doivent être convaincu.

    Je mange beaucoup de fruits, de légumes, parfois de la viande et peu de féculents. J'évite le sucre et les matières grasses au maximum et même si le résultat n'est pas toujours satisfaisant au moins je ne me sens pas coupable de ce que je mange parce que je suis convaincu que c'est le meilleur pour moi.

    Malgrès les contre-théorie inventées pour contrer les contre-théorie de théories inventées pour nous faire peur, je sais que les fruits et les légumes viennent de la terre, et poussent naturellement (les pesticides, on s'en fout, ça n'a pas de goût). Ces aliments sont les plus naturels qu'on puisse trouver ! Leurs racines ont absorbés l'énergie de la terre et si ça ce n'est pas bon alors je court m'acheter une douzaine de big mac.

    Ce que j'essaye de dire en fait, c'est que si vous êtes convaincu de bien manger, c'est le cas ! Tout est dans la tête : tout. L'annorexie, c'est dans la tête; la boulimie, c'est dans la tête; etc...
    A mort les glucides, les lipides, les insecticides, les acides gras, les sucres rapides et tutti quanti, tant que vous ne savez pas qu'ils existent, ils n'existent pas.

    Posté par Théo, 05 septembre 2009 à 17:47
  • Manger bien ca veut dire quoi ?

    Ah, merci pour la lecture de ce post ! On est beaucoup dans le même cas, à se poser des questions sur ce qu'on mange et du coup à passer pour des farfelu(e)s ou des obsédées de la nourriture, et à se rendre compte des déviances et des contradictions de la diététique ! Il y a un tas de charlots dans ce domaine.

    Dejà et si on commancait par éliminer toutes les théories absurdes qui commencent par "puisque les autres animaux n'en mangent pas, on ne devrait pas nous non plus" ?
    Pourquoi les aliments cuits, la viande cuite, le lait et les produits laitiers seraient nocifs ? (à part pour les allergiques). Il y a des peuples chez qui la principale source de protéine c'est le lait de vache (les peuls, les indiens). Ils ne sont pas malades...

    Les "gourous" de la diététique qui proposent une alimentation idéale, qui disent qu'il ne faut pas manger de ceci ou de celà et que l'on va guérir de tous ses maux en s'imposant une diète stricte basée sur on ne sait pas trop quelles observations (Seignalet ou autre), je reste un peu sceptique. Qui croire ? Une diet m'avait proposé un régime pour bien manger et m'avait dit de manger le midi de la viande (150 gr) et le soir du poisson ou (encore) de la viande (maigre) 150 gr, et trois produits laitiers par jour. Bien, pas bien ? Personnellement je n'applique pas. Je mange 100 à 150 gr de viande par jour, un produit laitier et je pense que c'est largement suffisant dans le cadre de mon alimentation qui n'est pas "parfaite" mais qui contient aussi des fruits et légumes, des céréales et des légumes secs.

    Et si le plus important pour une bonne alimentation, c'était la qualité des produits et le fait de ne pas abuser des aliments "riches" en protéines ou en graisses ? Faire preuve de bon sens et de modération ?

    - De la viande bio contient beaucoup moins de graisses saturées que de la viande d'élevage industriel.
    - Les oeufs bio, on peut en manger 4 voire 6 par semaine sans voir grimper son cholestérol.
    - Les protéines végétales sont moins assimilables que les protéines animales, l'homme est depuis toujours omnivore et la viande fait parti de son régime mais en petite quantité, consommer plus de légumineuses et "un peu" de bonne viande c'est mieux que de ne pas consommer de viande du tout.
    - l'alcool n'est pas bon pour la santé même le vin
    - un bon pâté ou un bon saucisson de temps en temps ça n'a jamais tué personne.
    Etc, la liste est longue !

    Posté par Jeaninette, 11 mars 2010 à 14:08
  • Centenaire.

    Le point commun des centenaires est très simple et se résume comme ceci: une alimentation saine, naturelle composée d'aliments de saison, locaux et surtout non transformés.

    Posté par givry01, 19 mars 2011 à 11:46
  • un travail de plusieurs années

    bonjour a tous .. voilla plus de 5 ans que je cherche desespérement l alimentation ideal pour l etre humain .. et voilla pour résumé en quelques ligne ce que jai pu en retenir ..sachant que j en découvre de jour en jours ... >>>
    deja commencer par le commmencement c est a dire ...
    - > geographiquement , nos n avons pas les meme habitudes ni les meme regimes.je veux dire celui de nos grands parent et parents , manger local et de saison semble un point important pour retrouver une base a mon sens .. bien cuisiner aussi c est essentiel ; a la vapeur sans graisses etc
    une alimentation epuré et attentionné fera de vous un corp bien moins resistant a la mal bouffe ..ce qui est loin d etre un mal , bien au contraire a mes yeux les ecarts peuvent etre assez toxique et reactif .. par exemple arterer les produits laitiers ...et le jours ou on reprend sans se retenir ca peu etre violent comme jai pu en faire l experience ..plaques rouge sur le corp , rhumatismes nez qui coulent et bouché peau rouge etc mais mon pere ma laisser un terrain miné .. un corp assez propice a des intolerences ...
    - > un estomac affaibli sera bien plus sensible au gluten et autres poison que des estomacs qui n ont pas trop soufferts ...d ailleur depuis que jai supprimer le gluten ( farines rafinées et autres vienoiserie ) jai constater une nette amelioration sur ma peau et articulations et ces horrible mal de ventre et balonnements recurent avec une digestion legere ( surement la chose la plus importante pour etre en forme ) sans coup de barre , fini la deprime et bien plus d energie une peau moins seche et rouge la aussi .. mais le plus traitre c est que chacun a des symptomes different face a ce posion ...
    - >l aret ou la consommation occasionnelle de viande BIO a changer mon psychique profondement car je suis beaucoup plus zen et ne reve plus de violence, moins de stress etc
    - >la decouverte des graines germées m ont vraiment apporté les proteines dont je pensais manquer en limitant les apports en viande ...aucune carence , vitalité importante et meme développé avec des gouts et saveur etonante
    - >les jus de legumes fruits mélangé on deja un gouts hors du commun vraiment fabuleux et tellement assimilable ..un pur régal
    - >le cru ne vous laisse pas sur votre faim bien au contraire une bonne salade composé maison le midi avec des epices toute sortes de noix légumes vous tienne a l estomac toute une journee sans coup de barres
    - >le jeun ( le vrai , a l eau pendant la duré du jeun ) a un effet nettoyeur et régénérateur ,laisse les organes au repos ce qui n est pas commun tape dans les réserves... faut t il avoir la volonté mais le portefeuille n en n est que soulagé ..pareil la plusieurs jeun sont proposés ..le mien etait d une durée de 5 jours ( assez court ) uniquement a l eau .. je ne me suis jamais senti aussi bien mais renseigner vous bien pour qu il soit fait le mieux possible ...
    voilla je pense avoir fait le tour mais ceci n est qu un aspect ou ma vison en tous cas mes constatations ... je vs laisse faire vos recherches meme comme enoncer dans l article sources plein de contardiction sur le web donc faites votre experience ..bon courage a tous soyez surtout a l ecoute de votre guide intérieur

    Posté par ras man, 25 février 2015 à 22:53
  • moi non plus je n'en sais rien. Je crois qu'il faut manger de tout, selon ses envies. Je me suis rendue (très) malade en me privant de manger parce que j'avais peur de tout et j'ai failli mouriri. Aujourd'hui, je me fais plaisir. J'achète des légumes bio, des laitages complets, fais attention à ne pas manger trop sucré mais ne tombe pas dans la pyschose, ni l'obsession. Je mange selon mes envies et ça me va comme cela

    Posté par Lisanka, 05 octobre 2007 à 14:20
  • pas de panique

    Je parle en tant que néophyte-quidam-sans légitimité. D'après ce que je vois ici, je pense que tu n'as pas trop de soucis à te faire et que tu manges bien. Je pense qu'il faut éviter de trop se prendre la tête, garder du bon sens et la tête froide. Au final, l'alimentation idéale n'est-elle pas celle qui te convient, à toi, et qui te fait plaisir?

    Posté par mook, 05 octobre 2007 à 14:23
  • j'en sais rien non plus, mais je suis à 100% de ton avis. j'en ai marre de changer sans arrêt la composition "standard" de mes repas selon qu'on me dit qu'il ne faut manger que des aliments dont l'indice glycémique est bas ... ou alors qu'il faut manger de tout en quantité raisonnable ... ou alors que le jus de fruit n'est pas conseillé le matin ... j'en passe et des meilleures !
    arghhhhhhhhhhhh que les spécialistes se mettent d'accord une bonne fois pour toutes ou alors qu'ils nous laissent vivre notre vie !!!

    Posté par estelle, 05 octobre 2007 à 14:23
  • Tu me donnes le tourni !!
    Mais tu as profondèment raison, je pense que l'homme est ainsi fait : le premier invente une théorie, le second amène une contre théorie, c'est seulement humain !

    Posté par mimizen, 05 octobre 2007 à 14:45
  • J ´ai vu un reportage oü une maladie sévit aux Etats-Unis: ces personnes suivent une thérapie car ils se sont laissés enfermés dans la psychose du "bien manger", ils en viennent á calculer exactement les grammes de chaque proteine/vitamines et patati dont le corps a besoin...Alors il faut les voir sortir leurs 7 grammes d´oeufs, 8 dharicots verts, les complements vitamines calculés pile poil etc.. Affreux, ils vivent plus, ils calculent.
    Sans compter que le tube vert ( proteine B XY) s´associe á 13h48 avec le tube jaune ( proteine C XY), etc... j exagere a peine!

    Dans cette société de stressés et de "bien pensants", restons cool et arretons de vouloir atteindre les idéaux que l´on nous agite sous le nez qui nuisent á la qualité de notre vie

    Posté par ellie, 05 octobre 2007 à 14:48
  • Je suis exactement dans le même cas que toi, tout n'est que contradictions...Je pense que le mieux est d'être à l'écoute de son corps!
    Elodie

    Posté par Elodie, 05 octobre 2007 à 14:49
  • Je me suis aussi posé ces questions, on entend tout, n'importe quoi et son contraire, et si on suivait tous ces "bons" (???) conseils, on ne mangerait probablement plus rien... Il me semble que la Vérité, personne ne la connaît. En tout cas, ceux qui semblent trop sûrs mentent certainement malgré eux... Chaque culture a ses habitudes, chaque individu est différent... Alors pourquoi généraliser?
    Il me semble que finalement, l'essentiel est de se sentir bien et de se faire plaisir. Pour moi c'est ça une alimentation équilibrée. Et comme Mook, je pense que tu n'as pas de soucis à te faire! =)
    Allez, courage, dans cette jungle de la consommation!

    Posté par Liliy, 05 octobre 2007 à 15:33
  • Oh là là, que de questions qui de toute façon, ne trouverons pas les réponses exactes puique comme tu le dis, tout le monde dit toujours le contraire.
    Alors continue à manger les belles assiettes, comme tu nous as montrés hier et arrête de te "prendre le chou"
    Bon courage, ne stresse pas
    Bon WE

    Posté par kikilux, 05 octobre 2007 à 15:41
  • Je trouve tes interrogations très intéressantes.

    Ce que j'aurai envie de répondre à ça est - mieux vaut-il réfléchir, se questionner, penser sans arrêt, calculer, analyser ce que l'on mange pour avoir tout ce qu'il faut dans notre assiette ? Ou alors manger ce qui nous plaît tout en essayant de respecter les besoins de notre corps ?

    Car à trop réfléchir, à trop se poser de questions, n'est ce pas plus néfaste finalement que de manger correctement ce que l'on pense (et pas ce que l'on sait) bon pour nous ?

    C'est forcément bien plus facile à dire qu'à faire... mais à méditer !

    Bonne journée

    Posté par Elo, 05 octobre 2007 à 15:52
  • La diététique n'existe pas !

    Je crois que tu viens de nous le prouver Il y a peu de choses scientifiquement prouvées dans ce domaine-là (mais il y en a tout de même). Je pense que la "solution" se trouve dans l'écoute de son corps et de ses instincts. Dans la variété et la qualité des aliments. On ne sait pas si le soja est supergénial ou nocif ? Soit, on continue à en consommer mais pas tous les jours, pas à tous les repas, en alternance avec d'autres sources de protéines. Pour les huiles, il y en a qui supportent bien les hautes températures (le tournesol je crois) et d'autres pas du tout (la noix). En tout cas, si tu trouves que tu es pleine de contradictions, je te réponds que moi aussi, et que tant mieux : c'est la preuve qu'on écoute nos envies, et que parfois elles sont contradictoires !
    Après, comme tu le dis, il y a plein de charlatanisme là-dedans : des pseudos méthodes ou régimes qui conviennent à certains mais pas à tous... Là encore, il faut s'écouter. Moi par exemple, je ne supporte pas les fruits en fin de repas, donc je les mange en-dehors. Autour de moi, il y a plein de gens qui les tolèrent très bien à ce moment-là, alors pourquoi se priveraient-ils ?
    Si tu ne sais plus... Demande-toi. Je suis sûre que ton corps (et non ta tête) finira par te dire ce dont il a besoin. Et la prochaine fois que tu hésiteras entre deux choses, prends un petit peu de chaque
    Bisous !

    Posté par Clea, 05 octobre 2007 à 15:59
  • Bon ok il y a certainement des aliment plus nocifs que d'autre mais parfois c'est juste une mauvaise interprétation.
    Perso j'ai fait des étude où l'on à un peu parlé des tests agroalimentaire. On test certain produits pour connaitre leur "nocivité" (je sais pas si ça ce dit) mais pour quasi tout les aliments ils sont nocifs pour la santé mais pour de très haute doses! Hors ces dose ne peuvent pas être ingérée par un être humain, donc ils ne sont pas si nocifs que ça.
    Sauf que pour certains chercheurs c'est suffisant pour en parler et causer de tels polémiques...

    Posté par Emy..., 05 octobre 2007 à 16:05
  • Ecouter son corps et ses envies, c'est peut être tout un travail mais je crois que c'est la clef pour ne pas trop se torturer l'esprit...sinon on peut vite tomber dans les frustrations et/ou les obsessions(et là j'en connais un rayon malheureusement....).
    Il y a de bonnes sources d'aliments dans l'alimentation végé, bio, mais il ne faut pas en faire une religion! Tout est une question de bonnes doses pour la santé et le plaisir!

    Biz

    Posté par Eliz, 05 octobre 2007 à 17:25
  • C'est vrai qu'on sait plus qui/que croire et que nous-mêmes on est souvent en cradiction. Je ne mange jamais de plats préparés, on mange des légumes bio mais à côté de ça,je mange des bonbons tout ce qu'il y a de pire de temps en temps. Je crois qu'on ne peux jamais être "à fond", en symbiose totale avec ces idées, quelles qu'elles soient. Le principal à mon sens est de s'écouter, et de faire ce qu'il nous semble bon. En matière de nutrition, je crois aussi que les études sont parfois faussées par des alliances politico-commerciales et que si les théories s'opposent parfois c'est normal. Dans toutes les autres domaines c'est pareil, il y a des façons de penser. A nous de choisir la nôtre. Le tout est d'avoir sa logique et de savoir qu'on a droit à l'erreur...
    Bisous et merci pour ce message qui fait se remettre en cause.

    Posté par marilyn, 05 octobre 2007 à 17:29
  • Ca m'inquiète, car je ne me suis jamais posé toutes ces questions, et je n'ai pas le début du dixième du quart d'une réponse...
    Et si c'était n'importe quoi, tout ça ?

    Posté par La Mangue, 05 octobre 2007 à 22:30
  • merci d'avoir lance le sujet, je pense que nous sommes beaucoup a se poser des questions ;o)

    Posté par Guillemette, 06 octobre 2007 à 15:49
  • c'est une bonne chose de s'interroger ainsi.
    Je rejoins Cléa lorsqu'elle dit que l'Homme est contradiction et qu'il faut avant tout écouté son corps et ses réactions (ou non réactions aux aliments) et non les arguments des industriels.
    A très bientôt.

    Posté par samania, 06 octobre 2007 à 16:30
  • Moi je crois que c'est à chacun d'écouter son corps et de savoir ce qui lui convient... Je pense qu'on peut manger de tout à condition de ne pas abuser et surtout de varier... Je mange du bio de temps en temps, je ne mange pas trop gras (par goût), je mange beaucoup de fruits et légumes et j'essaye d'élever mes enfants en les incitant à goûter un peu de tout !!!
    Après si tu commences à tout écouter et à suivre tout ce que tu lis tu ne sais plus à quels saints te vouer !!! Il faut suivre son intuition, c'est à mon avis la clef !

    Posté par inoule, 06 octobre 2007 à 21:22
  • J'ai lu beaucoup de commentaires où il est question de "s'écouter" ou d'écouter ses envies ou son corps. Perso, mon corps ne me parle jamais de gastronomie, et je n'ai aucune intuition culinaire intrinsèque. Alors m'écouter moi-même, pour moi, c'est soit ineptie, soit quelque chose que je n'ai pas compris, soit quelque chose que je ne sais pas faire.

    Selon moi, la seule règle, c'est "Pour une bonne santé, évitez les excès !". Aussi simple que ça. Manger varié et diversifier son alimentation.

    Je reviens du Maroc, où les gens boivent l'eau des sources sans problème. Les Européens doivent purifier chimiquement cette même eau avant de la boire, sous peine de se taper une tourista.
    A force de sélectionner son alimentation pour être plus sain à moyen terme, ne finit-on pas par nous affaiblir à long terme ?

    Posté par chris, 07 octobre 2007 à 23:24
  • très beau post car je crois qu'on est tous dans la même situation, et comme certains te l'ont deja dt, moi je pense qu'il faut suivre son propre rythme en ecoutant son corps. tout le monde est différent, a des attentes différentes, mais je conçois tout à fait qu'il est très difficile de s'écouter, de se faire confiance quand on entend autant de choses sur un même sujet!!

    Posté par blablababs, 08 octobre 2007 à 11:57
  • Et voilà que je me sens moins seul moi et mon gras de trop... moi et mon sucre de trop... moi et ces journées à me demander qu'est ce que je peux encore manger ! Effectivement mon corps ne me parle pas non plus ou alors c'est pour me dire de prendre un bain de chocolat que je pourrais avaler partiellement à la paille pendant que je baigne dedans... et je ne parle du bain version cotelettes de cochon ou baked beans... alors je ne sais pas répondre à tes questions mais je sais je me promène avec les mêmes et qu'effectivement ça fait du bien de ne pas être si seul !

    Posté par Dorian, 08 octobre 2007 à 22:59
  • Tes interrogations sont tout à fait légitimes, mais je te proposerai de faire un essai: ferme la porte à tout ce que tu entends et fais-toi plaisir selon ce que tu ressens.

    Tout le monde te dit d'écouter ton corps, et je te le dis aussi. Comment l'écouter? Par exemple si tu manges une orange à jeun et qu'après tu as des brulures d'estomac, c'est à cause de son acidité, ton estomac n'apprécie pas. Alors la prochaine fois que tu mangeras une orange, fais-le quand tu auras déjà quelque chose dans le ventre, et qui absorbera l'acidité. Si ça recommence alors tu peux laisser les oranges de côté et manger d'autres fruits.

    J'ai appris à mieux me nourir quand j'ai suivi le programme WW, là où pour la première fois on m'a parlé d'équilibre alimentaire. Qu'il fallait manger de toutes les familles d'aliments (protéines, légumes, féculents, laitages, matières grasses, fruits) et de diversifier (éviter de manger tous les jours la même chose).

    Une fois que tu as trouvé ton équilibre alimentaire, tu peux écouter tout ce que tout le monde a à te dire, ça peut être instructif, mais ne suis que ce qui te convient à toi.

    Posté par Marie, Paris, 09 octobre 2007 à 13:51
  • Les autres ont tout dit: mangeons ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé, ni tout cuit, ni tout cru... Varié, quoi! Regarde, perso, au quotidien, je mange beaucoup de fruits, de légumes et de céréales complètes. Mais ça ne m'empêche pas de craquer pour une portion de frites ou une barre de chocolat de temps à autre!

    Posté par Mitsuko, 11 octobre 2007 à 10:29
  • Ah, j'ai appuyé sur enter trop tôt. Ce que je voulais dire, c'est arrête de lire trop de bouquin sur la diététique, respecte quelques principes basés sur le bon sens (pas de fromage trois fois par jour,...) et vis ta vie de gourmande!

    Posté par Mitsuko, 11 octobre 2007 à 10:31
  • ...pas de fromage trois fois par jour...? mais...? mais...? comment je vais faire? ^_^

    Posté par mook, 11 octobre 2007 à 14:20
  • Flûte je n'étais pas là pour ce billet fort intéressant alors je ne rebondis qu'aujourd'hui...
    Ce sont des questions que je me suis posée depuis un moment déjà et c'était comme, toi en pstant contre les avis diététiques qui disent tout et son contraire (après coup, entre allaitement et nourriture des bébés, ça a été le cas aussi mais permis encore un peu plus de relativiser les choses)
    Il existe des diététiciens d'un genre spécial qui disent à quelle catégorie tu appartiens (vegétariens, carnivores, ..)en fonction de ton passé immédiat et lointain (vies antérieures !), je connais cette démarche car une de mes meilleures amies s'est fait suivre par des thérapeutes tous plus loufoques... Mais cela a une signification : c'est que nous avons une hérédité au niveau digestif comme pour le reste, que nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes choses, donc à nouveau : le bon sens commande de s'écouter et de manger sain et équilibré.
    Ma mère disait qu'on ne devait pas mangé de fruit au cours du repas et il y a très longtemps qu'elle ne le faisait plus elle même, mais les autres memebres de la famille, on continuait à e manger. Mais mon père en mangeait certain (melon) en début de repas pour qu'il soit facilement assimilé !
    Franchement je connais les règles que tu énonces mais c'est invérifiable et très difficile à mttre en oeuvre, sauf à manger cloisonné. C'est le genre d'opération détox qu'il faut peut être faire quelques jours par an comme le jeûne, en détox...
    Qu'en penses tu toi de toutes les informations (ou non informations) partagées avec toi ?

    Posté par Tiuscha, 12 octobre 2007 à 06:41
  • que je crois que la seule vraie alimentation c'est celle qui est la plus diversifiée possible.
    trop de gluten nuit, c'est sur, idem pour trop de laitage, trop de sucre, trop de graisse, trop de cafeine, trop d'alcool etc etc.
    en variant un maximum on profite à mon avis du maximum?
    cru, cuit, sec, fruits légumes féculents, viandes, laitages...

    de toute façon, faut bien se dire, on va tous mourir, plus ou moins mochement. alors soit on "vit" et on savoure ce que l'on mange, soit on accèpte de se nourir de 4 petits pois et d'eau stérile ...

    Posté par Flo, 12 octobre 2007 à 16:52
  • Cet article me donne l'occasion d'écire mon premier commentaire par ici.
    ET je suis heureuse de ne pas être la seule (même si je me doutais bien).à avoir fait ce constat sur toutes les contradictions que l'on peut entendre au sujet d'une façon soit disant idéale de s'alimenter.
    Tt ce que tu as écrit là, c'est exactement les questions que je me posais (jusque dans le détail!) et qui m'ont torturé l'esprit maintes et maintes fois... (et ça m'arrive encore). Même jusqu'a m'empecher de dormir! (c'est du n'importe quoi quand même)

    Ma solution? D'abord prendre un peu de recul.
    Tellement de gens dans differents endroits du monde vivent très bien et très longtemps en bonne forme sans se poser autant de questions! Pourtant personne ne s'alimente de la même façon...

    Pour aller dans les extremes, certains peuvent manger pas mal de "cochonneries" tt les jours et tout le long de leur vie sans jamais avoir de problèmes de santé et ce même en viellissant. Ni même de problèmes de poids.
    Eux, on les appelle souvent les exceptions. Les "chanceux". Mais même s'ils ne sont pas en majorité, il y en a quand meme un petit nombre si tu regardes bien. Et s'ils existent, c'est bien que le corps peut réagir de tellement de façons!
    Certaines affirmations sont surement vraies pour les uns, fausses pour les autres. Et puis le corps n'est pas une "chose" si fragile que ça, même les affirmations qui peuent s'averer vraies, ils faut les remettre à la bonne échelle.
    (Je ne sais pas si j'arrive à faire passer mon idée, j'ai l'esprit brouillé en sortant de la fac)

    Ensuite, et cela a déjà été dit.. Je crois qu'après avoir pris un minimum de recul sur tout ça, et bien il faut effectivement écouter son corps. Et ses envies...

    En esperant ne pas avoir été trop brouillon, j'en reste là. Tout ça pour dire que je te comprend tellement, et que j'espère que mon message a pu t'apporter un petit quelque chose...

    Sur ce, bonne soirée et bon courage pour tt!

    Marie

    Posté par Amethyst, 15 octobre 2007 à 18:47

Poster un commentaire